Police, gendarmerie, armée : Macky Sall réorganise les Services de renseignements

Le président de la République a réorganisé les Services de renseignements pour les rendre plus performants. Une trouvaille calquée sur la France où le Coordonnateur national du Renseignement dépend de l’Elysée.

Les directions générales des renseignements intérieurs et extérieurs (DGRI et DGRE) sont, désormais, placées sous la tutelle d’une Délégation générale au renseignement national (DGRN) dirigée par l’amiral Papa Farba Sarr.

En procédant à une réorganisation aussi profonde, Macky Sall a pris un pari risqué, mais gagné au finish, quand on voit l’excellence des rendus des différents services, même si la machine tarde encore à être huilée.

En effet, le chef de l’État a réussi la solidarité entre Corps (Police, Gendarmerie, Armée) et un Commandement unifié, à travers la nomination d’un Délégué général au Renseignement national qui a rang de ministre.

Macky Sall a aussi évité l’erreur de Wade qui avait scindé la Direction de la Sûreté de l’État en deux entités : Direction de la surveillance du territoire (Dst) et Direction de la police de l’air et des frontières avec, chacune, son propre directeur du Renseignement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here