Menstruations; prescriptions pour la femme et le couple

Menstruations; prescriptions pour la femme et le couple

De nombreuses dispositions relatives au cycle menstruel ponctue la vie d’une femme. Le cycle menstruel empêche la femme d’accomplir la prière, d’effectuer le jeune qu’il soit obligatoire ou surérogatoire, de lire le Saint Coran, entrée dans une mosquée ou encore d’accomplir la tournée processionnelle autour de la Ka’ba (at-tawâf).

Mais la plus méconnue des restrictions reste les rapports sexuels pendant la période des menstruations. En effet, il est interdit au mari d’avoir des rapports sexuels avec sa femme pendant ses menstrues comme le précise la sourate al-Baqara (la vache) (Sourate 2, verset 222), Allah (subhannou wa ta’ala) dit : «Ils t’interrogent sur les menstrues, dis : c’est un mal. Tenez-vous à l’écart des femmes pendant leur menstruation ; ne les approchez pas, tant qu’elles ne sont pas pures. Lorsqu’elles sont pures, allez à elles, comme Dieu vous l’a ordonné. Dieu aime ceux qui reviennent sans cesse vers lui, Il aime ceux qui se purifient.»

Le terme « menstrue » qualifie le sang qui provient de l’utérus de la femme, alors qu’elle n’est pas atteinte d’une maladie qui provoquerait cet écoulement. Les règles apparaissent normalement à la puberté. Leur couleur est noire, rouge ou jaunâtre. Il y a normalement un cycle par mois.

Cependant, il est permis au mari de jouir de sa femme pendant sa menstruation s’il le désire mais de manière très précise. A cet égard, lorsque Omar ibn al-Khattab a interrogé le Prophète (salla alayhi wa salam) sur ce qui est permis de faire à sa femme pendant la période des menstruations, il a répondu: «Juste ce qui est au-dessus du pagne.»

Il est donc permis au mari de jouir de sa femme durant ses menstrues de ce qu’il veut sinon son sexe. L’Islam nous enseigne la bonne éducation, même dans les rapports sexuels entre le mari et son épouse, pour que cette relation soit digne de l’être humain et qu’elle réalise les objectifs souhaités du mariage.
Ainsi, il est clairement illicite d’avoir un rapport sexuel avec l’épouse pendant la période des règles. A ce sujet Abou Houreira a rapporté que le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Celui qui a un rapport sexuel avec son épouse pendant ses règles ou par la voie anale ou a consulté un sorcier ; certes il a nié ce qui a été révélé au Prophète Mohammed (sallAllahou ‘alayhi wa salam).» (Tirmidhi et Abou Dawoud).

FKR92.COM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here