L’incroyable CV et Biographie de Imam Assane Cisse ( Par mesenegal )

Cheikh Hassan Ali Cissé,
Imam de Grande Mosquée de Médina Baye, Kaolack,
Président de l’Institut Africain Américain (IIAA)
Président du Réseau des Organisations islamiques Africaines
Pour la Population et le Développement,
Président de l’Université El Hadj Ibrahima Niass
Il est né le 4 Décembre 1945 a Kaolack. Premier petit-fils d’El Hadj Ibrahima Niass (RTA) qui a revivifie l’Islam a travers toute l’Afrique. Apres la mémorisation du Coran a l’âge de dix ans, Cheikh Hassan a complété ses études secondaires au Sénégal avant de se rendre en Egypte où il a obtenu une Licence en Etudes Islamiques et en Littérature à Ain Shams, une maîtrise de philosophie à l’université de Londres et un diplôme en Langue anglaise et française avant d’entamer un Doctorat en Etudes Islamiques à l’université de Northwestern, Evanston, Illinois, USA.
En 1982, son père Seydi Aliou Cisse disparut et Cheikh Hassan est contraint de rentrer au Sénégal pour prendre les fonctions d’imamat, comme recommandé par son grand-père dans son testament.
Cheikh Hassan fut le premier à introduire la Tariqa Tidiania aux Etats Unis d’Amérique en 1976. Apres beaucoup de zawiyas sont ouverts dans plusieurs états des E.U où Cheikh Hassan a nommé des moukhadams pour enseigner et initier les nouveaux adeptes de la Tariqa.

Il a reçu plusieurs distinctions honorifiques, notamment les clefs des villes de:
• Cleveland, Ohio en Mars 1984;
• Washington, DC en 1986 où le 16 Juin est proclamé Journée Cheikh Hassan Cissé;
• Detroit, Michigan;
• Memphis, Tennessee où il a été nommé Citoyen d’Honneur et Membre Honorifique du Conseil Municipal;
• New Orleans, Louisiana en 1996 où le 2 Octobre est proclamé Journée Cheikh Hassan Cissé.
• Chinguiti, en Mauritanie en 2005.

Le 23 Novembre 1988, il fonda l’ONG international dénommé Institut Islamique Africain Américain (IIAA) qui bénéficie du Statut General d’Observateur auprès du Conseil Economique et Social des Nations Unies (ECOSOC).
Depuis, il ne cesse de travailler en collaboration avec les systèmes des Nations Unies, notamment l’UNICEF, pour la protection des enfants, sur la problème de l’allaitement maternel, l’éducation des filles, de l’excision, de la vaccination, de l’hygiène.

Il a participé au Sommet Mondial de Paulo PINIORO sur la protection des enfants, à la rencontre des Religieux à Toledo, en Espagne. L’IIAA est accrédité par l’UNICEF, l’UNFPA, l’UNDPI, la Convention des Nations Unies pour la Lutte contre la Sécheresse et la Désertification. Il a toujours vulgarisé les politiques de santé et de développement définies par les systèmes des Nations Unies en se basant sur les enseignements de l’Islam, à l’occasion des conférences organisées au Sénégal et en Gambie sur les thèmes tels que ‘l’Allaitement Maternel’, la ‘Mendicité’, ‘l’Excision’, ‘l’Education des Filles’, ‘le Rôle de la Femme dans l’Islam’, etc,….

Il a participé à plusieurs conférences dans beaucoup de pays sur le continent, aux Etats Unis d’Amérique, en Europe, en Asie. On peut citer la conférence sur ‘ Paix Mondiale et Islam’ à New York, et d’autres conférences à Washington, Londres, Jakarta, Amman en Jordanie, etc….
Il a également participé au Sommet Mondial sur la Terre à Johannesburg, Afrique du Sud. En marge de ce Sommet, il a organisé un Symposium sur la ’Spiritualité et le Développement Durable’.
Le 17 Avril 2002, il a été invité au Congres Américain, et le 18 Avril 2002 au
Département d’Etat à Washington pour parler de l’Islam comme religion de Paix.
Cheikh Assane CISSE est le premier chef religieux moderne à avoir identifié les fléaux qui touchent l’enfant africain et proposé des solutions.

Le Cheikh dénonce les violences et exactions subies par les enfants :
– l’exploitation sexuelle ;
– la mendicité ;
– l’esclavage et le travail des enfants ;
– l’enrôlement comme enfant-soldat.
Depuis plus de 20 (vingt) ans, il s’implique dans la lutte contre la mortalité maternelle et infantile qui affecte les enfants de moins de cinq ans terrassés bien souvent par la malnutrition et les maladies contagieuses.
Déjà en 1988, Cheikh Assane CISSE fonde l’ONG dénommée « Institut Islamique Africain Américain » (IIAA), une organisation islamique à caractère humanitaire.

Elle bénéficie auprès du Conseil Economique et Social des Nations Unies (ECOSOC) du statut d’observateur général et d’une accréditation auprès de plusieurs organes du Système des Nations-Unies tels : l’UNICEF, le FNUAP, le PNUD et le Département Information de l’ONU.
Avec le soutien du FNUAP, l’IIAA ouvre la Clinique médicale Shifa Al Asqam permettant ainsi à plus de 100.000 personnes originaires des zones semi-urbaines et rurales environnantes de Kaolack d’accéder aux soins de santé.
Dans la même lancée, d’autres structures de santé satellites ont été ouvertes dans des zones périphériques réduisant considérablement le taux de mortalité maternelle et infantiles dans ces localités.
L’UNICEF a désigné la Clinique Shifa Al Asqam

Source: Faydatidianiya.com – mesenegal

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here