Deux pères vi0lent leurs filles respectives de 11 et 14 ans, un polygame accusé de vi0l sur un garçon de 03 ans

Le monde marche par la tête. Des quotidiens ont publié des cas d’inceste qui ont eu lieu à Tambacounda et Pikine Tally Boumack, de pédophilie et même d’infanticide, entre autres délits.

A Tambacounda, l’étau se resserre sur Soulèye Diatta qui a pris la fuite depuis son forfait. En effet, ce père a violé sa fille de 14 ans, avant de se fondre dans la nature rapporte « Enquête ».

A Pikine Tally Boumack, c’est un autre père de famille qui transforme sa fille aînée de 11 ans (oui, vous avez bien lu), en objet sexuel, révèle « Les Echos ».

Un homme, marié à deux épouse est accusé de pédophilie et d’acte contre nature sur un garçon de trois (03) ans qu’il aurait violé, renseigne « L’Observateur », qui poursuit avec un autre cas.

Celui d’infanticide acté par une ménagère qui a étouffé son nouveau-né de dix (10) jours jusqu’au dernier souffle. Les faits se sont déroulés à Yoff. Elle a été déférée au parquet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here