Connaissez-vous l’incroyable histoire d’Oum Haram Bint Milhan, la tante maternelle du Prophète (psl) ?

Connaissez-vous l’incroyable histoire d’Oum Haram Bint Milhan ?

Connaissez-vous l’incroyable histoire d’Oum Haram Bint Milhan, la tante maternelle du Prophète (psl) ?

Oum Haram (qu’Allah l’agrée) était considérée comme une tante maternelle du Prophète (‘alayhi salat wa salam) et comptait parmi ses compagnons (qu’Allah les agrée). Son surnom était Oum Haram et son vrai nom était Malika bint Milhan al Khazrajiyyah. Elle fut la nourrice du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) qui était très proche d’elle, si bien qu’il allait souvent lui rendre visite, manger chez elle et y faire des siestes.

Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée) raconte : « L’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) avait l’habitude d’aller chez Oum Haram bint Milhan (une vieille femme) qui lui servait à manger. Elle était la femme de ‘Ubada ibn As-Sâmit. L’Envoyé d’Allah entra un jour chez elle. Oum Haram lui servit à manger, puis se mit à lui épouiller la tête. Le Prophète s’endormit, puis, quelque temps après, il se réveilla en riant: « Qu’est-ce qui te fait rire, Envoyé d’Allah? », lui demanda-t-elle. – « Ce sont des gens de ma Communauté, répondit-il, qui viennent d’être offerts à ma vue. Ils font une expédition dans le sentier d’Allah et naviguent en pleine mer, tels des rois sur leurs trônes – ou comme des rois assis sur leurs trônes ». – « Demande au Seigneur, Envoyé d’Allah, reprit-elle, que je sois parmi eux ». Il invoqua alors Allah en sa faveur, puis posa de nouveau sa tête (et s’endormit). Ensuite, il se réveilla en riant: « Qu’est-ce qui te fait rire, Envoyé d’Allah? », demanda-t-elle. – « Ce sont, répondit-il, des gens de ma Communauté qui viennent d’être offerts à ma vue. Ils sont en expédition dans le sentier d’Allah… » Et il fit la même description que la première fois. – « Ô Envoyé d’Allah, dit-elle, prie Allah pour que je sois parmi eux ». – « Tu es déjà avec les précédents », répondit-il. » (Al Boukhari et Muslim).

Sous le califat de ‘Othmane Ibn ‘Affan (qu’Allah l’agrée), Oum Haram (qu’Allah l’agrée) a participé à la conquête de Chypre aux côtés de son mari, ‘Ubadah bin Samit qui avait été mis en charge de la marine musulmane. Ce fut la première attaque navale dans l’histoire islamique. Lorsque les musulmans ont débarqué sur l’île, Oum Haram (qu’Allah l’agrée) est montée à cheval. L’animal, a été soudainement effrayé, entraînant dans sa chute Oum Haram (qu’Allah l’agrée). Elle succomba alors à ses blessures, confirmant ainsi la vision du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam). Oum Haram (qu’Allah l’agrée) a donc perdu la vie en expédition dans le sentier d’Allah, après avoir œuvré dans le bien et auprès du meilleur des hommes (‘alayhi salat wa salam). Elle a été enterrée dans la commune de Larnaca, à Chypre.

Qu’Allah soit satisfait d’elle ainsi que de tous les compagnons de Son Messager. Qu’Il accroît notre amour pour eux et nous rapproche d’eux dans la demeure de l’Éternité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here