Avec 10 enfants à nourrir et 60.000 Fcfa de salaire, il commet un acte regrettable et finit en prison…

Assailli par les difficultés de la vie, M. Gueye a volé 18 barres de fer. Il voulait les vendre pour régler ses problèmes.

Devant le tribunal, il a reconnu les faits qui lui sont reprochés, sans ambages.

Durant 27 ans de service, il dit n’avoir jamais été tenté de voler quelqu’un.Mais avec 10 gosses à prendre en charge, un salaire de 60.000 Fcfa et plusieurs autres difficultés, le gardien était assailli et ne savait plus où donner de la tête. Devant la juge, le prévenu a fait son mea-culpa.

« Je regrette sincèrement mon geste. C’est pénible pour moi d’avoir fait cela à mon employeur », dit-il.La présidente de séance lui assure que : « la situation est pénible pour tout le monde » et que ce n’était pas « une excuse pour voler ».

Le procureur a requis l’application de la loi mais son avocat Me Deh a soutenu que son client était de très bonne foi car il n’a pas cherché à dissimuler les faits.

Pour l’avocat, en ces temps difficiles, « Si le bon Dieu ne vous vient pas en aide, vous pouvez commettre l’irréparable ». Il a sollicité la clémence et une application bienveillante de la loi.
M. Gueye a finalement écopé d’une peine de deux ans dont deux mois ferme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here