A-t-on le droit d’emprunter de l’argent pour effectuer le Hajj ?

Les surnoms de La Mecque

A-t-on le droit d’emprunter de l’argent pour effectuer le Hajj ?

 

Le pèlerinage à La Mecque « Hajj » est l’un des cinq piliers de l’Islam que tout fidèle est censé accomplir au moins une fois dans sa vie s’il en a les moyens.
Mais peut-on emprunter de l’argent pour accomplir ce pilier de notre religion ?

Dans un premier temps il est nécessaire de savoir qu’il n’est pas imposé au pauvre d’accomplir le pèlerinage. S’il en ressent le besoin oppressant, il peut très bien tenter d’économiser jusqu’à obtenir l’argent nécessaire pour accomplir le Hajj.
Par sa grande connaissance, Allah soubhanou wa ta’ala reconnaît nos intentions avant nos actes.
Par contre, celui qui emprunte de l’argent (sans intérêt) en sachant qu’il pourra s’acquitter de sa dette, peut accomplir son Hajj qui sera validé in sha Allah. Mais il est évidemment nécessaire de demander Allah soubhanou wa ta’ala à l’aide pour rembourser rapidement sa dette.

« Là sont des signes évidents, parmi lesquels l’endroit où Abraham s’est tenu debout; et quiconque y entre est en sécurité. Et c’est un devoir envers Allah pour les gens qui ont les moyens, d’aller faire le pèlerinage de la Maison. Et quiconque ne croit pas… Allah Se passe largement des mondes. » (Coran, 3/97).
Les savants ont dit que les moyens mentionnés dans le verset sont les provisions, c’est-à-dire l’argent nécessaire pour manger, boire, etc., et la monture, c’est-à-dire un moyen de transport, qu’il possède ou qu’il loue, qui lui permettra de se rendre à La Mecque puis de retourner chez lui.

La vidéo suivante met en avant l’intervention de Sheikh Al-’Adani qui apporte sa contribution savante à cette question essentielle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here